Le pouvoir de la projection
Rencontrons nous !

Le pouvoir de la projection

Une des meilleures techniques pour générer la prise de conscience est la projection. 

En effet, lors d’un conflit nous avons naturellement tendance à nous protéger en formant une sorte de barricade autour de notre propre avis ou point de vue, dans le but de nous défendre et nous justifier. 

Cependant, si l’on arrive à se mettre à la place de l’autre et à s'imaginer la même conversation mais du point de vue de l’autre, nous obtenons une vision complète de la situation et pouvons ainsi proposer une réaction appropriée.

Avant toute chose, il faut connaître et s’intéresser à la personne afin de pouvoir se mettre à sa place. Si nous ne connaissons pas son monde, comment pourrions-nous nous y projeter?

Projeter l’autre consiste par exemple à lui demander : Imagine-toi si tu étais à ma place et que je te disais ce que tu viens de me dire avec le même ton. Comment te sentirais-tu ? Est-ce que tu apprécierais ? Comment aurais-tu réagi ?

Le fait que la personne se transpose dans l’univers de l’autre lui permet instantanément de ressentir et de comprendre ce que l’autre a perçu et pourquoi il ou elle a éventuellement pu réagir ainsi, offrant une analyse globale de la scène. 

C’est alors que la prise de conscience se fait, stimulée par l’empathie et l’intelligence émotionnelle, abaissant ces barricades et permettant à la véritable communication de s’installer.

Une fois que vous avez pris conscience, c’est une nouvelle perspective qui s’offre à vous. Une nouvelle compréhension et une évolution. Comme si vous pouviez voir plus loin et de manière plus large désormais.

La projection permet d’enregistrer émotionnellement et donc durablement une situation, comme lors d’un recadrage. Sans projeter la personne, il sera difficile pour elle de réellement se rendre compte de l’importance de son erreur mais également de l’importance du rôle qu’elle a à jouer, risquant ainsi que l’erreur se répète.

Exercez-vous en vous mettant à la place d’une connaissance, d’un ami ou d’un membre de votre famille. Imaginez sa vie de tous les jours avec son stress et les situations dans lesquelles cette personne se retrouve quotidiennement.

Avez-vous l’impression de mieux la comprendre ? Comprenez-vous mieux ses réactions, ses émotions ou son humeur ?

Maintenant que vous vous êtes transposé, je suis sûr que vous ne réagirez plus de la même façon lors de conflits avec cette personne, si ce n’est de manière plus empathique.

Demandez-vous toujours comment est-ce que vous auriez aimé qu'on vous parle, qu'on vous considère ou encore qu'on vous porte de l'attention et appliquez le sur les autres.

Soyons bienveillants.

Publié   3. November 2021

Arnaud Sasso

Co-Founder & Consultant


Dans 2 esprits

Autre blogs Twins Vision

21. Mar 2022

Deux regards, une vision.

14. Jun 2021

Ma famille du travail

23. Mar 2021

Et si demander était la solution?